Breaking News

La location meublée : Juridictions et avantage en tant que propriétaire

Même si vous impliquez des changements locataire et un investissement mobilier par la location meublée, elle présente des avantages considérables par rapport à la location nue. Découvrez plus à ce sujet, à travers les articles que nous vous proposons.

Les obligations du propriétaire

L’appartement à louer doit présenter une certaine décence et respecter certains critères d’ameublissement définis par la loi. Le locataire doit pouvoir y dormir, manger et vivre de façon courante. Même si certaines lois qui concernent le bail sont durcies, louer un meuble permet toujours de bénéficier d’une grande liberté contractuelle. Les plus essentielles sont :
La durée minimale du bail est d’au moins un (01) an et se reconduit de façon tacite si aucune des deux parties ne prend congé de l’autre. Si le locataire est un étudiant, vous devez ramener la durée du bail à neuf mois.
Le délai de préavis est de neuf mois en cas de congé de votre part et d’un mois si c’est de la part du locataire. Le dépôt de garantie ne peut dépasser deux mois de loyer et est restitué un mois après le départ du locataire.l'explication adéquate se trouve ici.

Les avantages de la location meublée

Un loyer de 10 à 30 % plus élevé peut être demandé, si vous avez une location meublée à la place d’un logement vide qui équivaut en termes de surface, qualité et emplacement, ce qui vous assure une meilleure rentabilité financière.
Si votre appartement est bien meublé, vos loyers sont considérés en tant que bénéfices industriels et commerciaux et non comme des revenus fonciers, ce qui constitue des avantages fiscaux.
Si vos recettes locatives n’excèdent pas 23 000 € l’an et si vous n’êtes pas inscrit au registre du commerce en tant que loueur professionnel, vous bénéficiez du statut de loueur en meublé non professionnel. Vous pouvez alors choisir d’être imposé uniquement sur la moitié de vos recettes, mais vous pouvez aussi opter pour un régime réel.